Radio Mindelo : présentation
08/11/2008 | radio-mindelo.com | news | Vue 6456 fois
Autres news
» Radio Mindelo : présentationRadio Mindelo : de quoi s'agit-il, comment ce disque a-t-il été réalisé ?
» Sortie du disqueDate de disponibilité de Radio Mindelo
» Les 22 morceauxUne véritable immersion dans les mornas et coladeras des années 60.
» Qui était Ti Goy ?Portrait de ce personnage de Mindelo haut en couleurs.
» Inédits ou non ?Radio Mindelo est-il un disque de morceaux inédits ?
» Autour de la sortieL'annonce des événements organisés autour de la commercialisation de Radio Mindelo.
» Radio Mindelo 2 ?Peut-on prévoir un deuxième volume ?
... Toutes les news

Les plus récentes
» Autour de la sortieL'annonce des événements organisés autour de la commercialisation de Radio Mindelo.
» Sortie du disqueDate de disponibilité de Radio Mindelo
» Qui était Ti Goy ?Portrait de ce personnage de Mindelo haut en couleurs.
» Radio Mindelo 2 ?Peut-on prévoir un deuxième volume ?
» Inédits ou non ?Radio Mindelo est-il un disque de morceaux inédits ?

Les plus lues
» Radio Mindelo : présentationRadio Mindelo : de quoi s'agit-il, comment ce disque a-t-il été réalisé ?
» Les 22 morceauxUne véritable immersion dans les mornas et coladeras des années 60.
» Inédits ou non ?Radio Mindelo est-il un disque de morceaux inédits ?
» Qui était Ti Goy ?Portrait de ce personnage de Mindelo haut en couleurs.
» Sortie du disqueDate de disponibilité de Radio Mindelo


Objet à part dans la discographie de Cesaria Evora, Radio Mindelo: early recordings nous fait voyager dans le temps, jusqu'au début des années 60 quand la jeune capverdienne enregistrait quelques chansons au micro de la radio Barlavento, sous l'oeil bienveillant de Gregorio Gonçalves dit "Ti Goy", le compositeur qui a repéré la jeune fille encore inconnue.

La voix de Cesaria Evora qui surgit du passé est déjà limpide, joyeuse, sûre d'elle: l'avenir lui appartient, et Ti Goy a toutes les raisons d'y voir celle d'une future star... Mais il ne peut évidemment pas encore se douter que le Cap-Vert deviendra un jour indépendant et que c'est justement sa petite protégée qui en portera les couleurs aux quatre coins du monde.

Dans les années 60, les enregistrements de musique capverdienne sont encore rares: les premiers ont été réalisés en métropole, à Lisbonne, par Fernando Quejas ou Marino Silva. A Mindelo, avant que des commerçants n'investissent dans de coûteux appareils, la radio est le passage obligé pour qui veut diffuser sa musique.

La Praça Nova ("nouvelle place") est à l'époque le symbole d'une ville aux deux visages: seules les personnes chaussées puisqu'aisées sont autorisées à y fouler le pavé, et au fond, le bâtiment du Gremio est réservée aux soirées et aux bals de la haute société mindelense. Il accueille aussi les studios de Radio Barlavento: les plus modestes peuvent y entrer s'ils savent chanter.

Poussée par Ti Goy, compositeur et interprète reconnu, Cesaria enregistre plusieurs sessions, desquelles sont tirés les 22 témoignages restitués dans Radio Mindelo. Accompagnée d'une guitare et parfois d'un piano, elle décline quelques-unes des compositions de son mentor, succès qu'elle reprendra fidèlement tout au long de sa carrière.

Ce sont ces bandes que Lusafrica a dénichées et numérisées, en partenariat avec Radio de Cabo Verde. Commercialisé en France le 8 décembre, deux semaines après sa sortie au Cap-Vert et au Portugal, Radio Mindelo précédera de quelques mois le onzième album studio de la diva, annoncé pour l'été 2009.